Figure majeure du symbolisme russe, Andreï Biély (1880-1934) a révolutionné la forme du roman et la langue poétique russe. Son écriture singulièrement individualisée et expressive a eu une influence considérable sur la prose psychologique du XXe siècle. Dans son œuvre s’est reflétée avec une netteté tragique la crise spirituelle de l’intelligentsia russe du tournant des siècles.